Il existe deux solutions industrielles pour traiter les déchets d’amiante en Europe : l’enfouissement ou la vitrification proposée par Inertam.

Le procédé de vitrification par torche à plasma représente, à l’heure actuelle, la seule alternative au stockage des déchets d’amiante dans des décharges.

Un procédé uniqueà forte valeur ajoutée


En portant les déchets à très haute température, à leur point de fusion, Inertam fait fondre les fibres d’amiante , faisant ainsi disparaitre la toxicité.

Inertam - le procédé, vitrification au plasma

1. PRÉPARATION DU DÉCHET


Les conteneurs de déchets amiantés sont déposés sur un chariot porte-conteneur automatisé, sans chauffeur, pouvant entrer en zone polluée. Celui-ci transite via un sas à trois portes équipé d’un poste de lavage et de décontamination. Les déchets sont ensuite déversés sur le convoyeur d’alimentation du broyeur et les déchets broyés sont alors dirigés vers 4 stockeurs selon la famille de déchets à laquelle ils appartiennent (silice, calcium, combustible, plâtre). Le convoyeur de chargement du four est alimenté simultanément par les quatre stockeurs en déchets broyés. La proportion des quatre catégories de déchet est régulée par les automatismes et les besoins du four permettant d’obtenir un mélange fin et régulier et ainsi de garantir une bonne fusibilité des déchets.
Inertam - préparation du déchet
Inertam - vitrification de l'amiante

2. VITRIFICATION D’AMIANTE


Les déchets d'amiante sont introduits en continu dans l’enceinte de fusion où ils sont portés à la température de fusion soit entre 1400° et 1600°C par deux torches de 2 MW. Les fibres d’amiante sont alors totalement détruites. Le matériau fondu est soutiré progressivement de l’enceinte d'affinage (four de fusion) où une troisième torche de 700 kW agit. C’est dans cette zone d’affinage que s’écoule le vitrifiat (appelé Cofalit) en fusion. Cette torche d’une puissance inférieure aux deux autres maintient le cofalit à température tout en repoussant des éléments infondus ou surnageant vers la zone de fusion loin de la zone de coulée. Les gaz émis dans le four sont extraits et dirigés vers le système de traitement des fumées.

3. TRAITEMENT DES FUMÉES


Les gaz émis dans le four sont extraits et dirigés vers le système de traitement des fumées.

4. EVACUATION/VALORISATION DU COFALIT


La coulée du bain en fusion s’effectue dans une lingotière qui est placée dans une zone de stockage pour refroidissement à l’air libre. La lingotière est ensuite retournée et le Cofalit stocké sur une plateforme de stockage avant concassage en vue de sa valorisation en sous-couche routière.
Inertam - traitement de l'amiante

Valorisation des déchets d’amiante :le Cofalit


Le Cofalit, matériau obtenu de la fusion des déchets d’amiante, est inerte et valorisable.
Ce matériau est notamment valorisé sous forme de granulats comme sous-couche routière.
D’autres voies de valorisation sont à l’étude, notamment pour le stockage d’énergie solaire.

Inertam - le traitement de l'amiante